La spiritualité de Sainte Claire

Sainte Claire d'Assise

Née à Assise vers 1193, Claire, disciple de saint François, se consacra au Seigneur à l’âge de 18 ans et s’établit au bout de quelque temps, avec quelques soeurs, au monastère de saint Damien, pour y vivre dans l'humilité et la pauvreté à la suite du Christ pauvre. Sainte Claire mourut le 11 août 1253. Deux jours auparavant, elle avait reçu du Pape Innocent IV l’approbation de la Règle de son Ordre. Elle fut canonisée en 1255.

"Je vous bénis dans ma vie et après ma mort, comme je le peux et plus que je le peux, de toutes les bénédictions que le Père des Miséricordes a conférées et conférera au ciel et sur la terre à ses fils et à ses filles dans l'Esprit et de toutes les bénédictions qu'un père spirituel ou une mère spirituelle ont pu conférer à leurs enfants spirituels et leur conféreront encore" (Ste Claire).


"Va tranquille et en paix, ô mon âme bénie, car tu as un bon guide sur la route. Pars sans crainte, car Celui qui t'a créée, t'a aussi sanctifiée; Il t'aime d'un tendre amour comme une mère aime ses enfants ; et Toi, Seigneur, sois béni, de m'avoir créée !"  (Ste Claire).



Pour approcher Sainte Claire d'Assise et présenter notre charisme de "soeurs pauvres", notre communauté, en s'inspirant d'un article paru en 2007 dans la revue Forma Sororum, a produit un diaporama qui analyse une grande icône de Sainte Claire présente dans la Basilique Ste Claire :

le Retable de Sainte Claire d'Assise


Texte et voix des clarisses françaises d'Assise. Texte inspiré de l'article "la pala di Santa Chiara di Assisi : un nuova immagine di santita" de Martin Kreider-Kos et Niklaus Kuster, ofm-cap (paru en 2007 dans la revue Forma Sororum). Photos : Marie-Line Burguière et Jean-François Chaumont. Réalisation : Marie-Line Burguière (2013)

______________________________________________________________________________________________

Extrait de l'audience papale du Très Saint Père sur la spiritualité de Sainte Claire :

"Ce sont les saints qui changent le monde en mieux, le transforment de manière durable, en insufflant les énergies que seul l'amour inspiré par l'Evangile peut susciter. Les saints sont les grands bienfaiteurs de l'humanité !

La spiritualité de sainte Claire, la synthèse de sa proposition de sainteté est recueillie dans la quatrième lettre à sainte Agnès de Prague. Sainte Claire a recours à une image très répandue au Moyen âge, d'ascendance patristique, le miroir. Et elle invite son amie de Prague à se refléter dans ce miroir de perfection de toute vertu qu'est le Seigneur lui-même. Elle écrit: «Heureuse certes celle à qui il est donné de prendre part au festin sacré pour s'attacher jusqu'au fond de son cœur [au Christ], à celui dont toutes les troupes célestes ne cessent d'admirer la beauté, dont l'amitié émeut, dont la contemplation nourrit, dont la bienveillance comble, dont la douceur rassasie, dont le souvenir pointe en douceur, dont le parfum fera revivre les morts, dont la vue en gloire fera le bonheur des citoyens de la Jérusalem d'en haut. Tout cela puisqu'il est la splendeur de la gloire éternelle, l'éclat de la lumière éternelle et le miroir sans tache. Ce miroir, contemple-le chaque jour, ô Reine, épouse de Jésus Christ, et n'arrête d'y contempler ton apparence afin que... tu puisses, intérieurement et extérieurement, te parer comme il convient... En ce miroir brillent la bienheureuse pauvreté, la sainte humilité et l'ineffable charité» (Quatrième lettre: FF, 2901-2903)"

Consultez ici le texte complet de l'audience.


Images de l'audience papale du 15 septembre 2010 sur Sainte Claire d'Assise